Une ligne Tallpack pour poudre minérale cohésive

À la demande de la Russian Mining Chemical Company, Tallpack International a créé une ligne d’emballage complète pour une poudre minérale très légère, cohésive et à faible écoulement. La ligne comprend une ensacheuse, une machine à aplatir les sacs, un compacteur à sacs, un robot de palettisation et une banderoleuse.

Cette entreprise minière transforme le minerai de brucite en poudres minérales très fines. Cette poudre minérale est notamment utilisée dans le secteur agricole pour désacidifier les sols. Dans la première usine, construite en 2011, la poudre minérale est conditionnée en big bags. Le marché s’est toutefois étendu à d’autres secteurs qui utilisent la poudre minérale en quantités plus limitées et dans une variante beaucoup plus fine (utilisée comme adjuvant dans l’épuration de l’eau, mais aussi comme retardateur de flamme dans les plastiques et comme matière première pour les composites.) Cela a conduit à la construction d’une deuxième usine, où la poudre minérale n’est plus conditionnée en big bags, mais dans des sacs à valve (20 et 25 kg). L’élargissement des perspectives du marché a justifié la construction d’une troisième infrastructure de production à Vyazma, à quelque 200 kilomètres à l’ouest de Moscou. Pour cette usine, la RMCC était en demande d’une technologie plus adaptée pour conditionner la poudre minérale non plus dans des sacs à valve, mais dans des sacs selon la méthode FFS (Form Fill Seal).

Pourquoi ne pas utiliser des sacs à valve?

«La poudre de brucite se conditionne difficilement dans les sacs à valve» explique Hubert Verheul. Il est le directeur de Tallpack International et s’est personnellement impliqué dans la réalisation du projet Vyazma Brucite. van het Vyazma Brucite-project. « La poudre minérale est peu fluide, très aérienne et donc difficile à doser. Cela a une incidence sur la précision du pesage. Comme les sacs à valve remplis de poudre minérale se ferment mal, cela entraîne un gaspillage et il est difficile d’obtenir une conformité des conditionnements. Cela devient donc un défi d’empiler les sacs de manière stable, ce qui compromet la stabilité globale de la palette. Avec notre ensacheuse FFS, le processus d’emballage est entièrement maîtrisé, ce qui permet de stabiliser
les palettes. Ceci, associé au processus logistique, a porté la ligne d’emballage à un niveau de fiabilité beaucoup plus élevé.»

Coopération

Grâce aux contacts de la RMCC en Europe de l’Ouest, notamment avec sa filiale néerlandaise Europiren, Tallpack International de Geldermalsen est devenue candidate au projet Vyazma Brucite.
«Notre succursale en Bulgarie, qui couvre les pays des Balkans et la Russie, a également contribué à faciliter la coopération avec le client» explique M. Verheul. « Une excellente coopération existe entre les deux pays, avec une faible barrière linguistique.

L’ensacheuse FFS

La nouvelle ensacheuse FFS est alimentée par un système développé par Tallpack International. Un bunker avec mécanisme d’homogénéisation au-dessus d’un transporteur à vis verse d’abord la poudre de brucite dans une trémie peseuse «loss in weight ». « En se basant sur des analyses empiriques, cette trémie avec racleur a été dimensionnée de telle sorte que la poudre minérale s’écoule sans problème » dit Verheul. «La poudre minérale est ensuite méticuleusement pesée dans la machine FFS et dosée dans les sacs au moyen d’une vis de remplissage verticale.»
Cette vis de remplissage atteint le fond du sac. Pendant le remplissage, le sac se déplace vers le bas pour optimiser le taux de remplissage du sac. Le sac est vibré à haute fréquence afin de compacter et de désaérer la poudre minérale de manière optimale.

Désaération

Les sacs (PE) sont également dotés d’une bande filtrante spéciale pour permettre l’évacuation de l’air, toutefois sans perte de poudre minérale ni pénétration d’humidité. «La désaération des sacs est essentielle pour obtenir des palettes stables» explique M. Verheul. « Les sacs scellés thermiquement passent donc à travers une machine à aplatir les sacs qui répartit uniformément la poudre minérale et ensuite à travers un compacteur à sacs pour faire évacuer ce qui reste d’air par le filtre. Un robot de palettisation assure ensuite un empilage compact et ajoute des feuilles de carton à l’empilage selon différents programmes sélectionnables. Les palettes sont ensuite banderolées avec une Tallwrapper 2202-AE pour leur donner une stabilité et une protection supplémentaires pendant le stockage et le transport.


WIN 20180513 155115 1

Deuxième ligne

« Le client est très satisfait de la ligne complète d’ensachage et d’emballage» déclare M. Verheul. « C’est pourquoi nous avons un projet bien avancé pour le montage d’une deuxième ensacheuse, ce qui permettra d’emballer les deux variantes de poudres minérales simultanément. Un deuxième robot de palettisation serait inutile, car l’installation existante a une capacité suffisante pour traiter deux lignes. La disposition de la ligne actuelle est déjà prête pour cette future extension.»

WIN 20180513 154654 2

 

WIN 20180513 144611 2

À propos de la poudre de brucite

La brucite est une forme minérale d’hydroxyde de magnésium, découverte en 1824 par l’Américain Archibald Bruce. La Russian Mining Chemical Company (RMCC) extrait la matière première de l’exploitation minière à ciel ouvert, après quoi elle est broyée et purifiée. La brucite est broyée pour obtenir deux qualités de poudre; 3,5 et 10 microns. Le produit est léger (respectivement 0,36 et 0,70 kg/litre), cohésif et à faible écoulement.

buton1fr

buton2fr

buton3fr